Le caucus des députés du Kasaï-Oriental soumet au Premier ministre les problèmes majeurs de la province

Le caucus des députés du Kasaï-Oriental soumet au Premier ministre les problèmes majeurs de la province

24 novembre 2021 0 Par Rédaction

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a reçu en audience, ce mardi 23 novembre 2021, le caucus des députés nationaux de la province du Kasaï-Oriental. Des  questions relatives aux multiples problèmes auxquels  cette province fait face ont été abordées au cours de leurs échanges. 

Le Président de ce caucus, le  député national Freddy Tshibangu, qui s’est confié à la presse, a exprimé la satisfaction de toute la délégation pour la disponibilité du Premier ministre Sama Lukonde. A l’en croire, tous les  problèmes de la province ont été passés au peigne fin.

« C’était une première rencontre. Le message que nous donnons à la population du Kasaï-Oriental est que, nous avons exposé toutes nos préoccupations de la province lors de cette rencontre. Nous osons croire que ces préoccupations présentées au Chef du Gouvernement rencontreront quand-même des réponses attendues ou positives. Nous avons beaucoup plus abordé le problème des infrastructures, d’emplois, de perte d’emplois, de la relance de la Miba ; de la Bras-Simba qui a été fermée ; de désenclavement et le problème d’énergie », a dit en substance Freddy Tshibangu Kabula.

De son côté, le Chef du Gouvernement a promis de tout mettre en œuvre pour que ces problèmes trouvent des solutions idoines au profit du développement de la province du Kasaï-Oriental.

Pour sa part, la députée Nadine Mangabu a salué le sens d’écoute du Premier ministre. « J’ai trouvé le Premier ministre réceptif. Il nous a rassurés que dans les jours à venir, il y aura des solutions.  Il y a tant de projets qu’on a pu exposer dans le cadre de nos desideratas. Il a dit qu’il était déjà en pourparlers pour d’autres secteurs. Pour des secteurs qui ne sont pas encore soulevés, il a dit qu’il va y apporter son attention particulière, en tant que Chef du Gouvernement, pour apporter la satisfaction à cette population qui a été tant abandonnée », a-t-elle confié.

Par Stanislas NTAMBWE