RDC : les députés Pro-Fatshi d’Ensemble pour le changement recadrent Olivier Kamitatu

RDC : les députés Pro-Fatshi d’Ensemble pour le changement recadrent Olivier Kamitatu

1 février 2022 0 Par Rédaction

Dans une déclaration faite, lundi 31 janvier 2022 au Palais du Peuple, les élus nationaux « progressiste », membres du parti politique « Ensemble pour le Changement » de Moïse Katumbi et qui soutiennent la vision du Président de la République, Félix Tshisekedi, recadrent Olivier Kamitatu le directeur du cabinet de Moïse Katumbi.

Réuni comme un seul corps devant la presse, ces députés nationaux, fustigent l’attitude qu’ils jugent « malpropre » des certains responsables d’Ensemble pour le Changement, concernant leur appartenance à l’Union sacrée de la nation (USN), une plateforme de soutien à la vision du Chef de l’Etat.

« Fustigeons l’attitude pour le moins ambiguë, voir contradictoire de quelques responsables d’Ensemble pour le Changement (qui est différent d’Ensemble pour la République) quant à l’appartenance de cette plateforme à l’Union sacrée de la nation. Car, l’opinion constate que tout en participant au gouvernement de la République, certains de ses leaders s’illustrent par des propos et des attitudes qui ne laissent aucun doute sur leur volonté réelle de torpiller l’action du chef de l’État et de déstabiliser les institutions de la République », ont-ils déclaré les députés progressistes.

Avec une détermination ferme de soutenir le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi à se représenter à la présidentielle de 2023, ces élus exigent à tous les membres d’Ensemble pour le Changement qui occupent des fonctions dans les institutions de la République, de clarifier leurs positions. Car, considèrent-ils, l’heure n’est plus à l’hypocrisie. Les députés pro-Fatshi demandent également à leurs collègues « hypocrites » de  Ensemble pour la république de « tirer toutes les conséquences de leur refus de partager le bilan de gestion des affaires de l’État, tel que distillé dans l’opinion ».

Signalons que cette position des députés d’Ensemble pour le Changement est consécutive au récent Twitte d’Olivier Kamitatu, alors porte-parole d’Ensemble pour la République. « Merci à Francis Kalombo pour l’accueil de l’interfédérale de Kinshasa ! Notre message est clair : si vous voulez en finir avec le vol, la corruption, l’injustice, l’incompétence, les bêtises et le RAM, un autre Congo est possible ! », a écrit Olivier Kamitatu sur son compte Twitter. Ce qui a conduit au soulèvement de ces gardiens du pouvoir de Félix Tshisekedi au sein de l’Assemblée nationale.

Par Jackie NGOLELA