Goma:  Sama Lukonde et notables du Nord-Kivu font l’évaluation commune de l’État de siège

Goma: Sama Lukonde et notables du Nord-Kivu font l’évaluation commune de l’État de siège

12 avril 2022 0 Par Rédaction

En séjour de travail à Goma (Nord-Kivu) dans le cadre de l’évaluation des opérations militaires liées à l’état de siège, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a, tour à tour, échangé, ce mardi 12 avril 2022, avec les députés provinciaux du Nord-Kivu, les Chefs traditionnels ainsi que la société civile. 

Au menu de tous ces échanges, la situation sécuritaire dans cette province, son développement ainsi que la situation humanitaire. 

Le député, Robert Habinshuti Seninga, chef de la délégation des élus provinciaux, a confié que la sécurité, l’humanitaire et la justice ont été au centre de leurs discussions avec le Chef de l’Exécutif national.

« La province du Nord-Kivu est en proie à l’insécurité causée par les groupes armés étrangers (ADF, FDLR) et locaux (M23) qui ont dernièrement, déversé des milliers des populations dans la rue mais aussi dans les pays voisins. Face à cela, nous avons demandé au Premier ministre de s’impliquer pour que cette population qui vit dans une situation désastreuse, soit assistée humanitairement et aussi faire de son mieux afin que la sécurité soit rétablie pour que la population rentre chez elle« , a déclaré le député Habinshuti Seninga.

Le député provincial, Robert Habinshuti, donne l’essentiel de leur échange avec le Premier ministre, Sama Lukonde.

« La question majeure au niveau de notre province, c’est l’insécurité liée à l’activisme des groupes armés. Il y a aussi le kidnapping et la prolifération d’armes et des munitions un peu partout dans le territoire. Nous pensons qu’avec sa présence ici, les choses vont aller vite », a renchéri Mwami Kalinda Nicolas, chef de la chefferie Bahonde. Ces propos sont à suivre sur la vidéo ci-dessous.

Le Mwami Kalinda Nicolas, chef de délégation des Chefs traditionnels

Pour sa part, le président de la société civile du Nord-Kivu, John Bayene Balingene a rappelé que dans un mois, l’État de siège décrété par le Chef de l’État totalisera une année. « Nous, société civile, avons évalué l’état de siège et nous avons donné notre analyse et des recommandations« , a-t-il confié. L’intégralité de ces propos à suivre ci-bas.

Le Président de la société civile du Nord-Kivu, John Bayene Balingene

Aux dernières nouvelles, l’on apprend que le Premier ministre qui devrait arriver ce mardi à Bunia, dans la province de l’Ituri (autre province sous État de siège), s’y rendra plutôt demain mercredi pour la même mission.

Par Stanislas NTAMBWE