La CENI dépose son rapport annuel au bureau de l’Assemblée nationale

La CENI dépose son rapport annuel au bureau de l’Assemblée nationale

12 avril 2022 0 Par Rédaction

Les membres du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et ceux de la plénière, conduits par le président de la Centrale électorale, Denis Kadima, ont été reçus ce mardi 12 Avril 2022, par Christophe Mboso N’Kodia Pwanga, président de l’Assemblée nationale qui s’est fait entourer de tout le bureau de la Chambre basse du Parlement.

Les membres des bureaux de l’Assemblée nationale et ceux de la CENI posent après la remise du rapport annuel.

Cette importante délégation de la CENI est allée déposer le rapport annuel qui va du 1er avril 2021 au 31 mars 2022.

« Nous venons de déposer auprès du président Mboso et son bureau, le rapport qui va du 1er avril 2021 au 31 mars 2022. Si nous présentons le rapport le plus long que notre propre séjour à la CENI, c’est lié au fait qu’il y a continuité de service.
L’équipe qui est partie, a travaillé durant la plus grande partie de cette période de notre rapport et nous, nous sommes venus à la fin du mois d’octobre 2021 jusqu’au 31 mars 2022. C’est ainsi que vous avez un rapport selon le principe de la continuité des services
« , a expliqué le président de la CENI au sortir de cette entrevue avec le bureau de l’Assemblée nationale.

Dans le contenu de ce rapport, la CENI présente une description des activités menées et une analyse des résultats obtenus, en expliquant le contexte dans lequel l’équipe a travaillé, le contexte général du pays (sur le plan politique, électoral), avec un focus sur la stratégie mise en place aussitôt son entrée en fonction; laquelle stratégie décrit la vision, les valeurs, les axes stratégiques, etc.
Ce rapport doit être lu et apprécié par la représentation nationale.

Si aujourd’hui, tous les regards sont tournés vers la CENI, étant donné l’imminence des élections, l’équipe Denis Kadima travaille avec méthode et a l’ambition d’organiser des élections de bonne qualité et à temps, c’est à dire, selon le délai constitutionnel.

« Nous n’allons pas le faire dans la précipitation. Nous travaillons au-delà des heures normales, même le week-end (samedi et dimanche). Ce n’est pas de la précipitation, mais l’assiduité qui caractérise notre travail, en dépit du fait que notre équipe a été mise en place avec 28 mois de retard. Alors, nous travaillons d’arrache-pied pour que des élections aient lieu à temps et des élections crédibles« , a rassuré Denis Kadima.

Il a par ailleurs demandé à la.population de s’approprier le processus électoral en cours et de participer à toutes les étapes du processus électoral.

« Bientôt, nous allons commencer l’inscription des électeurs. Suivront ensuite d’autres étapes telles que, la campagne électorale, les scrutins eux-mêmes. Nous demandons au peuple de s’approprier ce processus qui n’a de sens que si le peuple y participe », a argué le président de la CENI.
Par Stanislas NTAMBWE