Pêche et Elevage : Adrien Bokele Djema appuie sur l’accélérateur pour relancer la production locale des poissons par la pisciculture

Pêche et Elevage : Adrien Bokele Djema appuie sur l’accélérateur pour relancer la production locale des poissons par la pisciculture

26 août 2022 0 Par Rédaction

Soucieux de matérialiser la vision du Chef de l’Etat dans le secteur de Pêche et Elevage dont il est le patron, le ministre de tutelle Adrien Bokele Djema a visité, ce jeudi 25 août 2022, les travaux de réhabilitation du centre d’alevinage de Kasangulu, dans la province de Kongo-Central où il a lancé officiellement la campagne de réhabilitation des 7 centres d’alevinage sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo.

Au total sept centres d’alevinage seront réhabilités pour booster la production locale sur le marché des poissons. Il s’agit de : centre Tshioji (Kasaï oriental), centre kasangulu ( Kongo Central), centre de Nyakabera (Sud-Kivu), centre Nzinda (Kwilu), centre de Kandolo (Tshopo), centre de Kianza (Kwango), centre de Katswishi (Kasaï central).

Le ministre de Pêche et Élevage qui appuie sur l’accélérateur pour la relance de la production locale des poissons par la pisciculture, veut s’assurer par cette visite, de l’évolution des travaux de ce centre de formation des pisciculteurs tant abandonné depuis plusieurs années.

Il y a au total 13 étangs, avec une capacité de 10 mille alevins chacun. Ce centre d’alevinage de Kasangulu sera doté d’une machine (struder) de fabrication d’aliments pour les poissons avec une capacité de produire une tonne par heure. Et ce, dans le but de palier à la carence d’aliments, à la base de la mauvaise croissance des poissons.

Outre la production des alevins, ce centre sera renforcé pour lui permettre également d’approvisionner le marché avec plus de 100 tonnes de poissons par production, a souligné l’ingénieur Macaire Moloni Mpimpa.

Pour le patron de Pêche, le gouvernement a levé l’option de relancer la production halieutique à travers le programme de réhabilitation des différents centres d’alevinage en RDC, pour matérialiser la vision du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à travers le slogan « Le peuple d’abord». C’est dans ce cadre que s’inscrit la dotation d’un centre d’alevinage dans chaque chef-lieu des anciennes provinces.
Après Kasangulu c’est le tour de la ville de Mbuji mayi et Kananga, a précisé Adrien Bokele.

Par Jackie NGOLELA