RDC : La CENI confirme la tenue de l’élection présidentielle le 20 décembre 2023

RDC : La CENI confirme la tenue de l’élection présidentielle le 20 décembre 2023

26 novembre 2022 0 Par Rédaction

Selon le calendrier électoral publié, ce samedi 26 novembre 2022, la commission électorale nationale indépendante (CENI) fixe coupe court à toutes spéculations. D’après ce chronogramme de centrale électorale, l’élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC) est fixée au 20 décembre 2023.

À cet effet, la CENI appelle à l’implication de toutes les parties prenantes dans le processus électoral « afin de garantir son aboutissement », a déclaré Denis Kadima.
En outre, l’opération d’enrôlement des électeurs devra commencer d’abord, dans la première aire opérationnelle comprenant les provinces de Kinshasa, de Kongo Central, Kwilu, Kwango, Maï-Ndombe, Équateur, Mongala, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi et Tshuapa.

Ensuite, la deuxième aire opérationnelle comprend les provinces de Haut-Katanga, Haut-Lomami, Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Lomami, Lualaba, Sankuru et Tanganyika. Enfin, la troisième aire opérationnelle regroupant les provinces de Bas-Uélé, Haut-Uélé, Ituri, Maniema, Tshopo, Nord-Kivu et du Sud-Kivu entreront en lice respectivement en janvier et février 2023.

Par ailleurs, la CENI attend enrôler plus de 50 millions des congolais y compris ceux résidants dans les 5 pays étrangers retenus pour la phase pilote à savoir : la France, les USA, l’Afrique du Sud, le Canada et la Belgique. Chaque centre d’inscription des électeurs aura 30 jours pour s’exécuter.

Néanmoins, le nombre de centres d’inscriptions a été augmenté pour faire un total de plus de 29 000, soit un ajout de plus de 12 000 centres d’inscriptions supplémentaires, par rapport à la dernière révision du fichier électoral (2016-2017). À ce sujet, la centrale électorale évoque « la contrainte temporelle ».

Il faut noter que la CENI a développé une application pour le pré-enregistrement des données personnelles. Après l’opération, un code QR fourni sera présenté au centre d’inscription pour réduire au maximum la durée d’obtention de la carte d’électeur.

Pour rappel, le Président de la République, Félix Tshisekedi avait, lors de la nomination des membres du nouveau Bureau de la CENI que dirige par Denis Kadima, appelé ces derniers à « œuvrer pour des élections libres, démocratiques et transparentes. Et ce, dans le délai constitutionnel fixé à 2023.

Par Stanislas NTAMBWE